Le cancer et les médecines complémentaires

Le cancer et les médecines complémentaires

De 30 à 60% des patients atteints de cancer suivent un traitement alternatif issu des médecines complémentaires. Seulement 46% d’entre eux en parlent à leur médecin traitant. Le problème arrive réellement lorsque la personne abandonne l’allopathie pour les traitements complémentaires.

Les médecines complémentaires doivent être des suppléments

A ce jour, seuls les traitements conventionnels peuvent apporter des preuves chiffrées sur la guérison du cancer. A l’instar de la chirurgie et de la chimiothérapie, ce sont des méthodes validées scientifiquement et cliniquement. De leur côté, les médecines complémentaires apportent également leur aide, notamment en assurant le bien-être des patients. Elles aident pour le soulagement de la douleur ou l’accompagnement psychologique. De toute manière, il est important d’informer l’oncologue et l’équipe soignante.

Des traitements non conventionnels pour mieux supporter la thérapie classique

A l’instar de la chirurgie, les traitements conventionnels du cancer sont généralement invasifs. Ils occasionnent des douleurs et divers désagréments. Les médecines complémentaires doivent aider à mieux supporter les effets secondaires du traitement médical en cours. Elles devraient également permettre au patient de moins stresser face à la situation. La chimiothérapie peut entrainer de profonds changements au point que la personne ne se reconnaisse plus après plusieurs séances. Le pronostic vital est également en jeu. Ce qui accable encore plus ces malades.

Quelques méthodes complémentaires sérieuses tolérées par la médecine moderne

Existant depuis des millénaires, l’Yoga a apporté ses fruits contre les maladies graves. Cette discipline orientale s’appuie sur la posture, la respiration ainsi que la méditation. Elle est efficace pour retrouver une bonne souplesse. Ce serait également une méthode adéquate pour maintenir la tension artérielle. L’acupuncture est une autre méthode orientale basée sur les aiguilles qu’il faut poser à des points précis du corps. Elle renforce le système immunitaire tout en augmentant la résistance à la douleur. L’ostéopathie ainsi que les massages thérapeutiques sont reconnus en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
fr_FRFrench