La consommation de médicament périmé est-elle réellement dangereuse ?

La consommation de médicament périmé est-elle réellement dangereuse ?

Les dates de péremption affichées sur les contenants des produits sont en général des indicateurs fiables. Toutefois, certains produits peuvent quand même rester consommables même si la date est dépassée. Peut-on dire de même avec les médicaments ?

La date de péremption en quelques mots

En règle générale, la date de péremption des médicaments doit être indiquée de manière très visible sur leur boîte. Mais, les principales causes de la dégradation de l’état et des effets des médicaments sont des facteurs extérieurs liés aux conditions de conservation, dont la température, l’humidité, etc. Sinon, les professionnels de la santé considèrent que les médicaments sont périmés à partir du moment où leurs effets diminuent de l’ordre de 10 %. En réalité donc, la date de péremption est une indication de la diminution de l’efficacité du principe actif.

Est-ce que cela représente alors un vrai danger ?

Concrètement, on ne risque rien qui ne soit pas vraiment une menace importante lorsqu’on consomme un médicament périmé. Effectivement, la molécule qui constitue le médicament n’est pas soumise à quelconque altération (à l’exception du paracétamol). Par conséquent, le risque le plus important c’est que le principe actif ne fasse plus vraiment effet. Le médicament devient alors indubitablement obsolète. Le résultat direct de cette action, qu’on peut dire être une « négligence de traitement », est la forte possibilité de l’aggravation de la maladie ou de la guérison. Dans ce cas-là, le fait de consommer un médicament périmé n’est vraiment d’aucune utilité.

Bons à savoir

En règle générale, la durée d’efficacité d’un médicament varie entre deux à cinq ans. Mais pour en avoir l’assurance, il est toujours recommandé de regarder attentivement sa boite pour connaître la date de péremption. Si nécessaire, il ne faut pas hésiter à lire attentivement les notices. Puis, il faut toujours être vigilant en ce qui concerne les conditions de conservation de n’importe quel produit médicamenteux. Demander l’avis du pharmacien est même parfois utile pour avoir un avis professionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
fr_FRFrench