Comment accoucher facilement ?

Comment accoucher facilement ?

Donner naissance à un enfant sans souffrir, c’est le rêve de toutes les mamans. Elles espèrent même pouvoir le faire en évitant une opération césarienne ou la péridurale. La bonne nouvelle est qu’il est possible d’avoir un accouchement sans douleur, à condition de bien s’y préparer.

Accoucher naturellement et sans souffrance physique

Une femme enceinte a 9 moins pour se préparer pour la naissance de bébé. Elle a largement le temps de décider du déroulement de l’accouchement. Cette délivrance peut se faire naturellement. Le moment venu, elle devra endurer le travail et pousser au bon moment pour avoir bébé. Pour que ce moment soit moins douloureux, l’on propose des exercices axés sur le souffle pour aider la future maman à se focaliser sur l’effort et oublier la douleur. La sage-femme apprend aux femmes enceintes cette technique pendant les séances de consultation prénatale. Ces entrevues lui donnent l’occasion de parler des différentes éventualités lors de la délivrance. Si la délivrance montre quelques difficultés, il est possible par exemple que la future maman subisse une épisiotomie. C’est une microchirurgie qui consiste à faire une entaille de quelques centimètres pour aider le passage de l’enfant. Un mal pour un bien, cette déchirure se recoud après la naissance du bébé.

Envisager une assistance médicale ou chirurgicale

La péridurale est une solution qui consiste à injecter un produit anesthésiant au niveau des vertèbres lombaires. La seringue permet d’atteindre les muscles pelviens. La femme ressent moins de souffrance puisque ces nerfs sont beaucoup moins sensibles que d’ordinaire. Bien que controversée, la péridurale facilite le passage de l’enfant. Elle peut tout de même avoir quelques inconvénients. La mère devra par exemple rester un peu plus de temps au lit pour récupérer. L’anesthésie change l’expérience de la maternité pendant les premiers jours. Certaines femmes disent également la péridurale entraîne sur le long terme un mal de dos. Pour vous en assurer, prenez le temps d’en discuter avec votre gynécologue.
Pour ce qui est de la césarienne, cette intervention chirurgicale lourde devrait normalement être justifiée par une raison médicale. Les soignants la recommandent notamment dans le cas d’un bassin étroit ou une grossesse à risque, quand bébé se présente dans une mauvaise posture, etc.

Des méthodes alternatives pour accoucher sans douleur

Un accouchement naturel par voie basse peut se passer avec peu de douleur ressentie. Le secret de cette délivrance sans souffrance repose sur une bonne préparation psychologique. La femme enceinte peut commencer par apprendre à gérer son stress très tôt. Certains exercices peuvent aussi aider à surmonter la peur d’avoir mal. Des conseils sur www.accouchement-naturel.com peuvent aussi aider la future maman à mieux surmonter la douleur. Des cours sont proposés à cet effet. Il s’agit de séances complémentaires à celle de la consultation prénatale. Le yoga est envisageable. Certaines postures permettent en effet de mieux assouplir le bassin. Avec des muscles toniques, le passage de bébé devient moins pénible. Puis, la position de l’accouchement peut être travaillée de manière à ne pas ressentir la douleur. Des méthodes telles que l’acupuncture ou le bain d’eau tiède au moment des contractions devraient être envisagées. Il faut juste en parler avec son gynéco-obstétricien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
fr_FRFrench